Monnaies romaines

Article précédent : 2) Le fût de pierre

Pour rappel, ce récit est l’extrait de la conférence de l’Histoire du quartier « JERUSALEM / PASTEUR » d’Henri Claverie. Professeur agrégé de lettres. D’après son livret daté du 11 octobre 1991, 7ème conférence Salle du Ponchelet.

Monnaies Romaines trouvées au lieu-dit Jérusalem

Sous la plume de M. R. Delmaire de l’Université de Lille III, nous apprenons que Monsieur Tavernier de Courrières avait publié la découverte de 18 monnaies romaines à Jérusalem en 1974, sur le sol de la commune d’Hénin-Beaumont :

  • 10 TETRICUS Ier (dont 9 imitations)
  • 1 TETRICUS II
  • 1 imitation indéterminée du IIIe ou IV siècle
  • 6 monnaies constantiniennes

M. Delmaire qui a étudié la diffusion du monnayage du IVe siècle dans la région Nord était hautement qualifié.

En 1985, Messieurs Tavernier et Delacroix (possesseurs des pièces) ont confié à M. Delmaire l’étude de 23 monnaies radiées du IIIe siècle dont 20 imitations locales et d’un aes 3 de Gratien. Ces nouvelles trouvailles ont permis de rejeter l’hypothèse d’un petit trésor émise en 1979.

Il s’agit de trouvailles dispersées. La présence d’une monnaie de Gratien, postérieure à 375 montre que le site est encore fréquenté en 375 et qu’il ne se limite pas à la période 270-335, comme pouvait le faire croire le premier lot.

Le VICUS Dourges-Beaumont avait été fouillé par M. DEMONLO.

 

Lire la suite : /histoire-de-notre-quartier/les-templiers/