Ordre de Saint Jean de Jérusalem

Article précédent : 4) Les Templiers

Pour rappel, ce récit est l’extrait de la conférence de l’Histoire du quartier « JERUSALEM / PASTEUR » d’Henri Claverie. Professeur agrégé de lettres. D’après son livret daté du 11 octobre 1991, 7ème conférence Salle du Ponchelet.

Le livre de Louis Dancoisne (voir page 1), publié à Douai en 1847 nous apprend qu’un hôpital SAINT JEAN DE JERUSALEM fut fondé au commencement du XIIIème siècle par les seigneurs d’HENIN, partant pour la croisade.

Louis Dancoisne, maire d’Hénin de 1868-1870

On sait l’importance de nos seigneurs à HENIN à cette époque.

Cet hôpital était destiné aux malades, aux infirmes et aux vieillards. Il était établi sur la place Jean Jaurès. Louis Dancoisne précise que cet établissement se situait sur le terrain occupé en 1847, par le vaste bâtiment des Frères et de la salle d’asile construit en 1844.

En 1663, on l’avait reconstruit.

L’établissement fut supprimé par l’Edit de 1693 et il servit d’hôpital pour des malades pauvres.

Nous n’avons qu’une photo de cet hôpital avant 1914 à l’emplacement de la Pharmacie Grodée actuelle :

Voir plus de détail sur le site de Patrick BOUQUET : http://pabqt.free.fr/sommaire/heninbeaumont.html

Au centre ville, le nom a disparu depuis longtemps mais il nous reste le lieu-dit JERUSALEM et le chemin de Jérusalem parce qu’au lieu-dit JERUSALEM se trouvait une commanderie du Temple et que les biens immobiliers du Temple furent donnés en 1308 à l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem.

Le chemin de Jérusalem bordant l’Ancien marais de création postérieure au cadastre de 1827 a remplacé les chemins de la Rigole et du marais conduisant au lieu-dit.

 

Lire la suite : /histoire-de-notre-quartier/le-manoir/